L’Etude Geologique de JICA
Aperçu
Provinces Métallogéniques
Guideline
Référence
Geologic Provinces
  Géologie générale de la Mauritanie
  Aperçu des gisements de minerai
    Tiris & Kedia Idjil
    Sfariat-Zednes
    Région du Tasiast
    Le Tijirit
    Guelb Moghrein
    Tabrinkout
    Kadiar
    Indice 78
    Oudelemguil
    Diaguili
    Guidimaka
    Jreida-Lemsid
Gisements majeurs
  La Koedia d Idjill
  Tiris
  Le Tasiast
  Le Tijirit
  Le Guelb Moghrein
  Le Guidimakha
Gisements majeurs 2
  Formation de fer de Tiris
  Formation de fer du Koedia Idjill
  Gisement d or de Tasiast
  Les gisements d’or et de cuivre dans les Mauritanides
Zones prometteuses
  Sélection des zones prometteuses
  Gisement prometteur et minéralisation
 
Géologie générale de la Mauritanie

La Mauritanie comprend cinq provinces géologiques : Le Dorsale Rgueibat, le Bassin de Taoudeni, le Bassin de Tindouf, la chaîne des Mauritanides et le Bassin sédimentaire côtier. La Dorsale Rgueibat est composée de groupes Archéen et Paleoprotérozoïque et de granites. Le Bassin de Taoudeni et le Bassin de Tindouf sont constituées de roches sédimentaires Neoproterozoiques et Palaeozoiques. La Chaîne des Mauritanides s est formée à la suite d événements orogéniques survenus pendant la fin du Protérozoïque et du Palaeozoique. Le Bassin sédimentaire côtier Atlantique est composée de roches sédimentaires Cenozoiques. La description suivante de la géologie et dépôts minéraux se réfère principalement au Plan Minéral Mauritanien (BRGM,1975).


Carte géologique de la Mauritanie


(1) La Dorsale Rgueibat
La dorsale Rgueibat couvre le nord de la Mauritanie. Elle est composée de roches métamorphiques et de granites archéens et Paleoproterozoiques qui forment la bordure nord-ouest du craton ouest-Africain (Cahen et al., 1984).
L Archéen est constitué de roches métamorphiques et granitiques. Les roches métamorphiques sont constituées de quartzites ferrugineux, des micaschistes, des gneiss (incluant les leptynites), et des amphibolites. Ces formations sont souvent migmatisées. Il existe quelques massifs de roches basiques qui varient d anorthosites aux gabbros et aux roches ultrabasiques telles que les serpentinites, se présentant comme roches intrusives de petite taille.
Le Protérozoïque Inférieur consiste en roches volcano-sédimentaires et en granites, et est posé en couches discordantes. Les roches volcano-sédimentaires sont constitués par la série inférieure d Aguelt Nebkha au sommet, et la série supérieure d Imourene à la base. La série d Aguelt Nebkha sont composées de grès et de schistes à la base, et de tuff rhyolitique et de méta-andésite au sommet. La série d Imourene est composée de grès et de conglomérats et se dépose en discontinuité sur la série d Aguelt Nebkha. Les granites du Protérozoïque Inférieur affleurent à l est de la Dorsale Rgueibat. Ils sont constitués par des granites alcalins, des syénites et des gabbros (BRGM, 1975).
L Archéen dans le sud-ouest de la Dorsale Rgueibat est appelé socle d Amsaga qui est divisé en complexe du Rag el Abiod et en série de la Saouda. Le complexe de Rag el Abiod est composé de migmatites et de granites. La série de la Saouda consiste en une formation inférieure composée de charnockites, d amphibolites et d anorthosites, une formation centrale composé de gneiss et de granulites, et une formation supérieure composé d amphibolites et de quartzites ferrugineux (BRGM, 1975).
La formation Archéenne représente une direction N-S dans la région de Chegga à l est, une direction NW-SE dans la région de Ghallaman dans le centre et une direction NNW-SSE dans la région de l Amsaga au sud-ouest du bouclier.

Relation stratigraphique illustrée dans la Dorsale Rgueibat


(2) Le Bassin de Taoudeni
Le Bassin de Taoudeni est un bassin de grande échelle qui occupe 2/3 du craton Ouest-Africain. Il est localisé au sud-est de la dorsale Rgueibat. Sa partie occidentale constitue plus de la moitié du territoire Mauritanien. Le bassin est composé de formations Protérozoïques Supérieures, de formations Cambro-Ordoviciennes, et de roches sédimentaires du Silurien au Carbonifère. Sa partie orientale est couverte de sédiments Mésozoïques à Cénozoïques.
La formation Protérozoïque Supérieure est caractérisée par des roches sédimentaires de plateforme cotière, composées de grès, d argiles et de calcaires et incluant également des roches sédimentaires continentales. La formation du Protérozoïque Supérieur est épaisse de 600m à 1400 m dans la région du Hank et de 1400m dans la région d Adrar. L épaisseur augmente vers la partie centrale du bassin.
Les formations Cambro-Ordoviciennes, composées de conglomérats, de mudstones, de grès, de siltstones, couvrent en discontinuité le Protérozoique Supérieur. Elles atteignent 1.000 m d épaisseur. Les systèmes Siluriens-Carbonifères sont constitués de grès, d argiles et de calcaires.
La succession Paléozoïque est dûe à des mouvements tectoniques faibles, et présente une structure plate avec quelques failles, révélant une structure simple. Cependant, il existe quelques failles de direction ENE-WSW dans la région sud, accompagnées d intrusions doléritiques d âge Permo-Triassique (BRGM, 1975).

(3) Le Bassin de Tindouf
Quelques parties du Bassin de Tindouf interceptent de petits secteurs près des frontières du Sahara Occidental ou de l Algérie. Le bassin recouvre la Dorsale Rgueibat, et se compose de dolomies du Proterozoique Supérieur et de grès, de schistes et de calcaires de l Ordovicien-Devonien (BRGM, 1975).

(4) La Chaîne Mauritanides
La chaîne des Mauritanides, appelée "Greenstone Belt", et caractérisée par des plis et des chevauchements formés par l orogenèse Hercynienne du Palaeozoique, et se situe à la marge occidentale du craton Ouest-Africain. Elle s étire sur plus que 2.500km, du Sénégal au Maroc en passant par la Mauritanie. Elle montre une direction NNW - SSE en Mauritanie et en atteint une largeur de 150km. Elle est constituée par les roches sédimentaires, des roches éruptives et métamorphiques du Precambrian au Palaeozoique (BRGM, 1975).
Dans la région d Inchiri au nord, les Mauritanides sont l objet de chevauchements majeurs sur la Dorsale Regueibat.
Les Mauritanides sont divisées en trois unités d est en ouest : la zone externe, la zone axiale et l arrière-pays. Dans la zone externe, les formations sédimentaires de Sangafara et la série de Kiffa affleurent et sont formées de la manière suivante : La série de Sangafara est constituée de grès, de quartzites, de conglomérats et siltstones et correspond au groupe Precambrien; tandis que la série de Kiffa comprend des tillites, des grauwackes et des dolomies et correspond au système Cambro-Ordovicien (BRGM, 1975).

La zone axiale est caractérisée par un complexe volcano-sédimentaire et par des roches plutoniques. Le complexe volcano-sédimentaire est divisé en quatre groupes : le Groupe de Gadel, composé de micaschistes, de carbonates siliceux, de serpentinites et d amphibolites ; le groupe d El Aouidja, constitué de chloritoschistes, de métabasites ; le Groupe de Ouechkech, représenté par des rhyolites, des tuffs acides et des conglomérats ; et le Groupe de Rhabra, composé de porphyres andésitiques et de brèches pyroclastiques. Les roches plutoniques sont composées de granodiorite de Guidimakha et de granite d Aftout. La granodiorite du Guidimakha est accompagnée de granites à biotite-muscovite. Les roches plutoniques pourraient être d âge Proterozoique Inférieur, tandis que les roches volcano-sédimentaires situées sur la zone axiale sont plus anciennes (BRGM, 1975).
L arrière-pays renferme le groupe de Oua-Oua. Il est constitué de quartzites, de schistes à muscovite, chloritoschistes et de grès.
Les Mauritanides sont affectées de plis déversés vers l est (vers le bassin de Taoudeni) dûs au métamorphisme de la période la plus récente du Proterozoique Supérieur et à l orogenèse Hercynienne, avec quelques plis couchés par chevauchement.
(5) Le Bassin Sédimentaire Côtier Atlantique
Le Bassin Sédimentaire Côtier Atlantique est situé à l ouest des Mauritanides. Il est constitué par des sédiments et des roches sédimentaires du Crétacé inférieur au Quaternaire, les plus anciens dépôts disparaissant progressivement vers l est.
La série Paleocenes consiste en calcaires argileux avec quelques couches de grès et correspond à une régression marine de près de 100m.
La série intermédiaire à supérieure est composé de grès argileux à glauconite, colorés en rouge par la présence d oxydes de fer. Les lits siliceux et des couches de phosphate ont également été observés.
La série Oligo-Miocene est composée d argiles ou d argiles marneuses. Le faciès représentatif est un grès argileux de couleur rouge dûe à la présence d oxydes de fer.
Le quaternaire est composé de quatre transgressions marines : grès argileux à glauconies (Tafaritien), grès (Aioujien), calcaires clastiques (Inchirien), sable et coquillages (Nouakchottien). Les dunes côtières se développent entre les transgressions. (BRGM,1975

L histoire géotectonique du Nord de la Mauritanie est illustrée par la Figure

Histoire géotectonique du Nord de la Mauritanie (1)



Histoire géotectonique du Nord de la Mauritanie (2)